Rechercher
  • theresefournier

Journal du coronavirus 17.




Vendredi 3 avril. Triste perspective que ce mois d’avril, sur une planète où la moitié des gens sont confinés ! Triste mois d’avril pour les tenants des trois religions monothéistes qui voient « leur » mois d’avril, « leur » mois à la fois printanier et fort en spiritualité, leur mois de processions, de réunions en familles et de célébrations, partir en fumée rituelle.

C’est tout d’abord la Pâques chrétienne, les dimanches 12 et 19 avril – une des plus grandes fêtes du calendrier chrétien, qui célèbre la victoire de l’homme sur la mort -, la Pâque juive du 8 au 16 avril, et cette année le ramadan musulman, dont la date « remonte » le fil du temps, et qui se déroule du 23 avril au 23 mai.

Que d’images convergent à notre esprit lorsqu’on évoque Pâques, les puissantes « semana santa » hispaniques, où le week-end de Pâques n’est pas de trois jours comme en France, mais de 6 jours, puisqu’il commence avec les processions du mercredi des cendres, ces processions, dont celles de Séville sont célèbres, suivies par les « férias de abril » où l’on danse le flamenco et on boit du Jerez - celle de Séville, du 26 avril au 2 mai est reportée pour l’instant.

Et le ramadan, le quatrième pilier de l’Islam, ce long mois où l’on inverse le rythme vie, on jeûne pendant la journée, et on prend ses trois repas diurne la nuit. Souvenir de l’avenue Bourguiba à Tunis, dans une lumière entre chien et loup, avec ses ficus d’Annaba bruissant d’oiseaux, totalement déserte au moment de la rupture du jeune, et envahie une heure plus tard par les familles.

Les chiffres sont alarmants mais on note une stabilisation des nouveaux cas, sauf pour les Etats Unis. Cette semaine du 30 mars au 5 avril, la Chine, avec ses plus de 80 000 cas, a abandonné son titre de n°1 en nombre de personnes infectées, et est passée n° 4, largement dépassée par les Etats Unis, l’Italie, l’Espagne. 236 339 pour les Etats Unis – soit une augmentation de 70 000 cas cette semaine, contre 34 000 la semaine dernière. 115 242 cas pour l’Italie, soit une augmentation de 13 542 cas cette semaine, contre 20 000 la semaine dernière. 110 238 cas pour l’Espagne, soit une augmentation de 22 146 cas, contre 26 000 la semaine dernière. 81 728 cas pour l’Allemagne, soit 15 843 nouveaux cas, moins que la semaine dernière. 59 105 cas pour la France, soit 12 898 cas supplémentaires, 1000 de plus que la semaine dernière.

Alors que les malades sont transférés en TGV, hélicoptères et avions militaires de régions à régions, pour désengorger les hôpitaux, alors que la nation et son gouvernement se battent sur tous les fronts pour adapter l’économie et le social aux exigences du virus, le confinement commence à faire ses effets. Félicitons-nous et tenons la longueur. Abordons ces fêtes dans le dépouillement et retenons en la spiritualité. Nos grands prêtres sont actuellement nos médecins. Et ils nous ordonnent de nous protéger. « Scientia vincere tenebras. »

Retrouvez la chronique « Journal du coronavirus, 1 à 16 » sur facebook.

Les illustrations sont de Juanjo Surace.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Coronavirus, Remember, 20.

20. "LOVERS NO LONGER BECOME ON PUBLIC BENCHES" Wednesday 8 April 2020. "Lovers kissing on public benches, / Public benches, public benches, / Not giving a damn about the sidelong gaze / Honest passer

Coronavirus, Remember, 19.

19. "THE COLOR OF YOUR QR CODE" Tuesday April 7, 2020. We remember the Diamond Princess, (Journal 2 and 3), this fabulous cruise ship 290 meters long which cruises, at the end of January 2020, in the

Coronavirus, Remember, 18.

18. "PANOPTICAL DECONFINEMENT" Monday April 6, 2020. While contagions are running out of steam in Europe and the number of cured patients discharged from hospital, in France, approaching half of admis